• Guillaume

Hôtellerie : le bilan de 2019 en 5 chiffres

Mis à jour : avr. 29


Le baromètre MKG dresse un bilan positif de l’industrie hôtelière sur l’année écoulée, malgré un dernier trimestre en demi-teinte, marqué par les mouvements sociaux.

+1,8%

C’est la hausse du RevPar de l’industrie sur l’ensemble de l’année 2019, tous segments confondus. L’indicateur s’affiche ainsi en hausse, en dépit d’une fréquentation stable (+0,2 point). C’est donc la légère hausse des prix moyens (+1,5%) qui a permis d’atteindre ce résultat, détaille MKG.

+3,7%

C’est la hausse affichée par les hôtels du segment super-économique, attirant une clientèle essentiellement domestique. Ils enregistrent ainsi la meilleure progression du RevPAR, principalement grâce à la hausse des prix moyens (+3,1%). Sur les autres segments, les résultats sont assez homogènes, avec une fréquentation stable et des prix moyens progressant de façon très limitée (entre 1% et 2%), observe MKG.

+1,6 point

C’est la hausse du taux d’occupation de la Bretagne, qui occupe la première place du podium des meilleures progressions en 2019, suivie par l’Auvergne-Rhône-Alpes et la région PACA. A l’inverse, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France sont les seules régions à afficher des évolutions négatives.


-0,7 point


C’est la baisse de fréquentation sur le premier trimestre 2019, le début d’année ayant été impacté négativement par le mouvement des Gilets jaunes, et par un épisode de grève à la SNCF en mai et juin. Le mois d’octobre a aussi connu une baisse d’activité par rapport à l’année précédente, baisse prévisible car 2019 était une année sans Salon de l’Automobile, qui ne se tient que tous les deux ans. A l’inverse, plusieurs événements ont boosté positivement le secteur : le Sirha, qui a lieu à Lyon tous les deux ans, le salon Airshow, au Bourget, mais aussi la Coupe du Monde féminine de football ou l’Armada de Rouen, qui ont fortement impacté le mois de juin. Les autres mois ont été marqués par des performances en légère progression par rapport à la période précédente, progression tirée essentiellement par la hausse des prix moyens, plus que par la fréquentation, restée globalement stable en 2019.

71,2%

C’est la fréquentation des hôtels parisiens en décembre 2019, qui n’ont donc pas retrouvé le niveau de 2017 (75,2%). En province, l’impact des Gilets jaunes et de la grève des transports a également eu des répercussions mais dans une moindre mesure, constate MKG. Le niveau de 2017 a en effet été dépassé, pour atteindre les 52,7%. “Sans les grèves, on peut estimer que la croissance du RevPar aurait été plus significative”, analyse MKG.



13 vues
Partenaires
PowerUpSalesLogoMegrimLarge-copy-768x225

Paris, France - Tel: +33 (0)6 14 46 03 93

  • LinkedIn
  • Gazouillement
  • Facebook Social Icône
  • Instagram